Comprendre l’utilité de la psychologie

Chacun d’entre nous a un parcours qui lui est propre et notre cheminement dépend grandement de notre capacité à nous adapter aux évènements qui se présentent à nous. Nous pouvons avoir des parcours très différents les uns des autres et pourtant, le panel de ces différences inter-individuelles n’est pas très étendu. Nous pouvons, grâce aux recherches en psychologie et aux neurosciences, dénombrer les comportements liés à des processus mentaux et à des vécus d’une personne. Les différentes recherches en psychologie nous permettent donc de comprendre comment une personne s’adapte à son environnement et d’en apprendre un peu plus sur les fonctionnements qui la composent.

Pourquoi est-il important de prendre soin de sa dimension psychologique?

Nous disposons de trois principales dimensions: Physique, psychologique, spirituelle

  • Physique. Cette dimension est l’enveloppe visible, elle nous permet de nous déplacer, d’agir, de ressentir, de percevoir. C’est la dimension par laquelle tous les messages sont passées. L’état de santé de celle-ci impacte les autres dimensions tout comme elles impactent celle-ci. Le corps est souvent le marqueur de tous les maux, qu’ils soient psychiques ou spirituels.
  • Psychologique. Cette dimension est le siège des émotions, des activités cérébrales. Elle porte en elle la mémoire, les traumatismes, la raison, les forces et les faiblesses. Elle reste la clé de l’équilibre entre les différentes dimensions.
  • Spirituelle. Cette dimension, bien que secondaire aux yeux de beaucoup de gens, il n’en reste pas moins qu’elle est d’une importance primordiale dans la conquête de la paix intérieure. Elle porte en elle la voix du cœur, de l’amour et de la paix. Elle explique l’inexplicable, elle révèle en nous des parties insoupçonnées. Elle permet de ressentir la transcendance avec laquelle nous sommes façonnés.

Nous avons souvent tendance à mettre de côté notre santé psychique et psychologique en se concentrant sur l’aspect physique. Or la santé de l’une dépend de l’autre. D’ailleurs, le corps exprime merveilleusement bien le mal-être psychologique. C’est en observant les signes extérieurs que l’on peut rechercher des causes. Ensuite, on développe des thérapies visant à mieux appréhender les épreuves de la vie. L’anxiété, par exemple, se manifeste par des sensations, des pensées négatives envahissantes, des douleurs abdominales, de la tachycardie, etc…

Quand peut-on commencer une psychothérapie?

On peut entamer une psychothérapie à n’importe quel moment de sa vie. Le premier pas que l’on fait est très important car on met souvent beaucoup de temps entre l’idée de consulter et prendre contact avec un professionnel. Certains de mes patients n’ont jamais consulter auparavant, d’autres ont déjà suivi des thérapie à d’autres moments de leur vie. L’important est de ne pas laisser les choses s’envenimer. Ce n’est en aucun cas une faiblesse, bien au contraire. C’est la preuve que l’on veut avancer et qu’on ressent le besoin de changer des choses qui ne nous conviennent pas ou plus. Chaque personne évolue en fonction de son environnement social, familial, professionnel et sentimental mais parfois on vit avec une accumulation de déceptions, une successions de chocs émotionnels et on arrive plus à faire la part des choses.

Il n’y a pas de meilleurs moments pour entamer une thérapie que lorsqu’on est prêt à changer sa situation.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :